Protection civile : vers une mutualisation des départements ?

Les fins d’années sont les moments préférés des grands représentants nationaux, pour faire passer un message. Ce mardi, Paul Francheterre, le président de la fédération nationale de Protection civile -FNPC- a fait part de ses voeux, aux quelques 32’000 bénévoles engagés sur le territoire national.

Dans sa lettre écrite depuis le siège de la Protection civile à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le président remémore l’année 2017 et les diverses manifestations auxquelles il a été convié, que ce soit à l’Élysée, au ministère de l’Intérieur ou encore à la direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises.

De nouvelles organisations territoriales

Depuis de nombreuses années, des administrateurs souhaitaient une mutualisation des moyens pour former en quelque sorte, « une protection civile de région, mais ça restait des bruits de couloir », précise à notre rédaction un ancien responsable opérationnel. Pour la première fois, cette réorganisation est prise au sérieux, au point que le président de la FNPC, l’affiche dans ses voeux pour l’année à venir.

« Une nouvelle année, c’est l’occasion de formuler des vœux. La poursuite du développement de la Protection Civile et de son rayonnement en est un. Il nous est indispensable à l’heure de nouvelles organisations territoriales de nous y adapter en mutualisant nos compétences et nos moyens » précise Paul Francheterre.

Lettre envoyée ce mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *