Vers une suspension de permis pour l’usage du téléphone au volant

Le gouvernement n’est plus que jamais mobilisé pour la Sécurité routière. Ce mardi, Edouard Philippe devrait annoncer au cours d’un conseil interministériel sur la sécurité routière, le passage de 90 à 80 kilomètres heure sur certaines routes de l’Hexagone. En prenant cette mesure, le Premier ministre assume : il sait qu’elle sera impopulaire, mais il la défend dores et déjà bec et ongle, refusant la fatalité.

Mais, selon une information de nos confrères de RTL, si aujourd’hui, vous risquez un retrait de 3 points et une amende de 135 euros pour l’usage du téléphone portable au volant. Désormais, on pourrait aussi vous suspendre votre permis pour une durée qui reste à déterminer, mais certains évoquent 3 mois. À l’issue de ce délai, on vous rendra votre permis.

De même source, il y aura des circonstances aggravantes qui pourront justifier cette suspension : si on vous surprend à proximité d’un passage piéton ou d’une école, par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *